ABDALLAH jean-jacques SCULPTEUR

ABDALLAH jean-jacques SCULPTEUR

Article sans titre

15970715_10206320117201338_844087876_n.jpg


30/01/2017
0 Poster un commentaire

Article sans titre

15970715_10206320117201338_844087876_n.jpg


30/01/2017
0 Poster un commentaire

Le petit Journal

Arras-en-Lavedan

06/08/2015

DES FEMMES , DES HOMMES, DES METIERS…UN TERROIR !

Jean-Jacques ABDALLAH, SCULPTEUR.

Le Petit Journal | Hautes-Pyrénées | Locale | Jean-Jacques ABDALLAH en pleine création.
(Jean-Jacques ABDALLAH en pleine création.)


Quand vos pas vous portent vers les Vallées enchanteresses du Lavedan et du Pays Toy dans les Pyrénées de Légende,
vous trouverez partout des œuvres magnifiques d’un enfant du pays. Des sculptures grandioses ou le génie d’un artiste montre tout son amour de sa terre.
Cet artiste hors normes, se nomme JEAN-JACQUES ABDALLAH et il vit et sculpte à ARRAS-EN-LAVEDAN .

Il peut paraître prétentieux de vouloir encore présenter cet artiste tant sa renommée est grande et dépasse largement les frontières du pays. Mais si l’on a beaucoup parlé et écrit sur le sculpteur je voudrais quant à moi, vous dire l’homme.
De son atelier, qui jouxte la maison familiale, face aux Pyrénées, au lieu-dit Les Artiguettes Jean-Jacques Abdallah puise une large et riche inspiration. Que ce soit pour sa quête personnelle ou pour faire face à la commande d'un client, (particulier ou collectivité), sa réalisation passe par un rite immuable : dessiner, faire une maquette et attaquer « le caillou »… Par caillou, il faut entendre la pierre grise d'Arudy dans le Béarn, le marbre noir de la Soule province du Pays Basque ou celui provenant d'Espagne, d'Italie ou du Portugal. De dimension moyenne 20/20 cm ou 40/50 cm, les volumes peuvent atteindre des proportions plus importantes permettant de belles réalisations animalières telles que l'Ours du Val d'Azun ou l'Aigle de Cauterets.
« Sculpter consiste à retirer de la matière, c'est la taille. Puis intervient le polissage pour la finition. Il est fastidieux parce que toujours manuel, et il est toujours très long. C'est un combat qui s'engage alors entre le sculpteur et la nature...
Une des particularités de Jean-Jacques, c'est de laisser apparaître la forme du bloc de départ sur la sculpture finale. Cela donne ainsi l'impression que la sculpture "sort" de la matière...

Ainsi la douceur épouse la "brutalité" et ce n'est sans doute pas innocent si Jean-Jacques Abdallah tire son inspiration du monde animalier. »
Né le 24 juin 1965 à LOURDES Jean-Jacques Abdallah sculpte à Arras en Lavedan où son travail est suivi avec attention par nombres d’amateurs d’art. Dans son atelier, il n’a cessé de rechercher la perfection dans la mise en forme de la matière, qu’il apprivoise, façonne avec bonheur, et de la laquelle surgit, majestueuse et sublime ses objets d’art que l’on admire.
Il a porté son regard sur deux grands sculpteurs du 19ème et du 20ème siècle : Rodin et Henry Moore. Ce sont ses maîtres dans l’inspiration. « En Rodin, il a reconnu celui qui dédaignait donner l’impression de fini, celui qui préférait laisser quelque chose à l’imagination du spectateur. Ce n’est pas une excentricité ou pour simplement copier le maître, que Jean-Jacques ABDALLAH aime laisser vierge une partie de son bloc de marbre, comme si son sujet cherchait à se dégager de la masse. Les deux sculpteurs sont en accord : l’œuvre est achevée lorsque l’objectif artistique est atteint. Le public doit comprendre que la perfection artistique n’est pas forcément synonyme d’exécution minutieuse et fignolée ».
« Tout comme Henry Moore, Jean-Jacques ABDALLAH ne cherche pas à partir systématiquement d’un modèle, même si ses premières études sont réalisées parfois à l’argile. Les deux artistes partent d’un bloc de pierre ou de marbre, pour ABDALLAH. Ils tâtonnent en cherchant le « vouloir » de la pierre. Ils ne cherchent pas à faire un « sujet » de pierre, mais une pierre qui suggère un « sujet ».
Il dit de lui : « Les matériaux que j’utilise sont la pierre, le marbre, le granit et le bronze. Mes sculptures ont des formes à tendances géométriques, qu’elles soient animales, humaines ou non figuratives.
Aller toujours à l’essentiel, s’occuper de la ligne et non du détail. Pour donner naissance à mes sculptures, je m’efforce tout simplement de retirer la matière qui est en trop, et donc qui emprisonne l’œuvre. »
Jean-Jacques a exposé notamment à l’Abbaye de l’Escaladieu, Lannemezan,Cannes, Deauville, Rome, Ile de Bandore, Tarbes, Lourdes, Argeles, Biarritz et Pau, et bien d’autres lieux encore…
VOILA POUR LE SCULPTEUR ! DECOUVRONS L’HOMME…


Jean-Jacques, c’est un charisme en bronze ! D’un abord chaleureux, il ne passe pas inaperçu avec sa crinière brune et sa haute stature. Un regard limpide, perpétuellement amusé, il pose ce regard bienveillant sur tous et toutes choses.
Ce charisme exceptionnel aurait pu lui offrir un ego déplaisant. Mais l’artiste est modeste et fait (trop sans doute…) abstraction de lui-même pour offrir aux autres artistes des possibilités inespérées de voir leur travail mis en lumière ! Animateur emblématique des Symposium de la Pierre d’Arras-en-Lavedan, il a fait de cette rencontre annuelle un rendez-vous suivi et prisé par des grands artistes de renom. Initiateur du Sentier de la Pierre offert comme une belle promenade spirituelle à son village, il a parsemé celui-ci des œuvres de ses confrères, portes originales vers des imaginaires multiples. Sa présence et égale à celle des œuvres exposées. Devenue nécessaire et éternelle.
C’est aussi à Saint-Béat en Haute-Garonne voisine, petit village qui voit s’animer ses ruelles et placettes le long des eaux tumultueuses de son fleuve, lors des rencontres de sculptures qu’il a largement inspiré. C’est encore l’animateur de la vie culturelle du Lavedan et particulièrement du Val d’Azun dans l’ancienne Abbadiale devenue Maison des Arts incontournable. Arras-en-Lavedan peut se gorger de l’orgueil d’avoir un tel homme dans ses murs. Il y aurait beaucoup encore à dire… Si vous êtes internautes, vous trouverez des dizaines de sujets qui le concernent.Apprenez l’artiste ! Mais surtout, oui surtout retenez l’Homme.


Guy Trousselle


22/04/2016
0 Poster un commentaire

Art et Décoration

Art et Deco.jpeg


20/03/2016
0 Poster un commentaire

Festival Saint Béat

12509735_1114589411886656_6378302099290176368_n.jpg


13/03/2016
0 Poster un commentaire

ACACIA

12509174_10204117894027135_4944438301713213527_n.jpg


08/03/2016
0 Poster un commentaire

LA DEPECHE Arras-en-Lavedan.06/01/12 Un artiste discret qui donne vie à la pierre

http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/06/1254153-arras-en-lavedan-un-artiste-discret-qui-donne-vie-a-la-pierre.html

 

201201061892.jpg


01/06/2015
0 Poster un commentaire

LA DEPECHE 03/09/10 : Argelès-Gazost. La pierre selon Jean-Jacques

http://www.ladepeche.fr/article/2010/09/03/899186-argeles-gazost-la-pierre-selon-jean-jacques.html

201009031516.jpg


01/06/2015
0 Poster un commentaire

CORSE :3ème Biennale de sculpture de l’Alta-Rocca

 

 

http://www.biennale-altarocca.com/tag/jean-jacques-abdallah/

artistes_abdallah-02.jpg

 

 


01/06/2015
0 Poster un commentaire

SUD OUEST 11/06/10 :" Il fait frisonner le marbre" .Dans le cadre des métiers d'art, Jean-Jacques Abdallah présente dix sculptures jusqu'au 31 juillet.

http://www.sudouest.fr/2010/06/11/il-fait-frisonner-le-marbre-114057-3350.php

114057_13354317_460x306.jpg


01/06/2015
0 Poster un commentaire